UN SITE NATIONAL DE SURVEILLANCE DE LA QUALITE DE L’AIR GEODAIR

LA METEO DE LA QUALITE DE L’AIR 

Désormais à l’agenda politique avec la mise en oeuvre des Zones à Faibles Emission dans les principales Métropoles à l’échelle nationale, il est possible de suivre par exemple sur les grandes chaines d’information la “météo de la qualité de l’air”.

Cependant la construction de cette “météo” représente une boite noire. Ouvrons donc cette boite noire pour savoir comment sont construites ses cartes et sur la base de quelles mesures.

LES MODELES

Comme le présente AirParif un “modèle est un outil complémentaire à la mesure et aux inventaires d’émissions de polluants. Il permet d’estimer les concentrations de divers polluants en tout point d’un domaine géographique donné, pour des périodes passées, présentes ou futures”.

Ces modèles permettent de construire les cartes et d’apporter les informations aux citoyens sur la qualité de l’air qu’ils respirent et proposer des prévisions qui peuvent faire l’objet d’une anticipation des pics de pollution.

GEOD’AIR: un observatoire de la qualité de l’air

Geod’air (GEstion des données d’Observation de la qualité de l’AIR) est la base de données de référence sur la qualité de l’air en France. Gérée et mise en œuvre par l’Ineris au titre du Laboratoire central de surveillance de la qualité de l’air (LCSQA), selon les dispositions de l’arrêté du 16 avril 2021 relatif au dispositif national de surveillance de la qualité de l’air ambiant, l’application Geod’air:

  • centralise les données de mesure des polluants réglementés et des polluants d’intérêt national produites dans chaque région administrative de métropole et d’outre-mer par les Associations agréées de surveillance de la qualité de l’air (AASQA) ;
  • élabore les statistiques horaires, journalières, saisonnières et annuelles sur les niveaux de concentration dans l’air ambiant selon les règles définies au niveau européen.

Schéma de fonctionnement de Geod'air

Schéma général de fonctionnement de Geod’air

A L’ECHELLE DES TERRITOIRES MONTPELLIERAINS

A l’échelle de Montpellier il existe 3 stations urbaines et 3 stations périurbaines qui ne mesurent pas toutes les mêmes polluants.

En cliquant sur la carte ci dessus vous pouvez accéder aux informations.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.